Articles Tagués ‘Suéde’

Barcelone recrute un Suédois de 9 ans

Source: Belga© photo news.

Un club suédois a annoncé lundi le transfert de sa vedette, un certain Zico Jr Marecaldi, 9 ans, vers le FC Barcelone.

« Mercredi Zico part pour Barcelone pour de nouveaux défis », a indiqué sur son site internet le BK Olympic, un club de Malmö dont l’équipe première évolue en 5e division.

Depuis son passage au début du mois dans un camp de recrutement du Barça, la presse suédoise suivait ce milieu de terrain qui a pour idole Lionel Messi. Elle espérait qu’après Henrik Larsson et Zlatan Ibrahimovic, Marecaldi serait le troisième Suédois à porter le maillot blaugrana.

« Ça va être génial », a déclaré le jeune joueur au quotidien Skaanska Dagbladet.

Son père Antonio, entraîneur au BK Olympic, a dit au journal que s’il allait laisser son fils au pensionnat dans un premier temps, la famille comptait déménager à Barcelone dès que possible.

Publicités

À Moscou, une athlète suédoise contrainte de dissimuler son soutien à la cause gay

À Moscou, une athlète suédoise contrainte de dissimuler son soutien à la cause gay
© Twitter

La spécialiste suédoise du saut en hauteur Emma Green Tregaro, qui arborait des ongles aux couleurs arc-en-ciel pour marquer sa désapprobation avec la loi homophobe en Russie, a dû repeindre ses ongles en rouge, sous peine de sanctions.

La Suédoise Emma Green-Tregaro a repeint ses ongles en rouge, samedi pour la finale du saut en hauteur des Mondiaux d’athlétisme de Moscou, renonçant aux couleurs arc-en-ciel après que la Fédération internationale (IAAF) a considéré qu’il s’agissait d’une violation du règlement.

En pleine polémique autour du vote d’une loi russe interdisant la « propagande » homosexuelle devant mineurs, sous peine d’amende et de prison, la Suédoise avait affiché son soutien au mouvement gay et lesbien en maquillant ses ongles aux couleurs du drapeau de l’arc-en-ciel, jeudi, lors du concours de qualifications.

« Nous avons été contactés de façon informelle par l’IAAF, pour nous dire qu’il s’agissait par définition d’une violation aux règlements. Nous en avons informé nos athlètes », a déclaré Anders Albertsson, secrétaire général de la Fédération suédoise.

« Le code de conduite est clair, le règlement ne permet aucune déclaration commerciale ou politique durant la compétition », a-t-il ajouté.

M. Albertsson a également affirmé ne pas avoir exercé de pression sur Emma Green-Tregaro pour qu’elle change la couleur de ses ongles.

« Si elle sait qu’elle risque d’enfreindre les règles, c’est sa décision, nous n’avons aucune objection sur la façon dont elles peignent leurs ongles. »

source:france24.com

Le pays le plus « cool » de la planète

Islande (illustration) © thinkstock.

Quel est le pays le plus paisible de la planète, où règne la paix, la stabilité et la sécurité? Découvrez ci-dessous le top 10 mondial. Les grandes puissances désertent forcément les premiers rangs…

Le magazine Forbes relaie cette semaine le classement des pays les plus paisibles du globe publié par l’Institut pour l’Economie et la Paix, basé à New York. Pour ce faire, l’organisation a collecté un grand nombre de données qualitatives et quantitatives et octroyé à chaque pays un indice mondial de paix. Ces données sont relatives au degré de sécurité interne et de militarisation, au nombre de conflits et d’homicides à l’intérieur des frontières et à l’implication de l’État dans les conflits externes.

Pays de 320.000 habitants, isolé en bordure du cercle polaire, l’Islande remporte la palme. L’île des geysers profite de sa stabilité politique, d’un faible taux d’homicides, d’une faible population carcérale et certainement d’une densité de 3,1 habitants/km². La Belgique, 10e, ne démérite pas et figure dans le gratin mondial en la matière.

Le top 10
1. Islande
2. Danemark
3. Nouvelle-Zélande
4. Autriche
5. Suisse
6. Japon
7. Finlande
8. Canada
9. Suède
10. Belgique

Les grandes puissances à la traîne
Logiquement, la plupart des grandes puissances et des pays émergents sont relégués aux oubliettes: les Etats-Unis « trônent » à la 100e place (sur 162), la Chine est 101e, l’Afrique du Sud 121e, la Turquie 134e, l’Inde 141e, la Russie 155e, le Brésil 81e, la France 53e (avant-dernier pays de l’UE) et la Grande-Bretagne 44e. L’Allemagne constitue l’exception à la règle et figure à une très belle 15e place.

Guerre, terrorisme et conflits religieux
En queue de classement, on retrouve évidemment les pays en guerre permanente ou les États victimes du terrorisme au quotidien comme le Congo RDC (156e), le Pakistan (157e), l’Irak (159e), la Syrie (160e) et la Somalie (161e). L’Afghanistan, bon dernier, rafle cette année encore le prix tant convoité du pays le plus dangereux de la planète…

 

 

Photo AFP.

Courrier International

 

Le site de rencontres suédois Prisonmatch a été lancé pour faciliter la rencontre des détenus avec l’âme sœur, rapporte le Göteborgs-Posten.

En Suède, environ 5 000 personnes se trouvent en prison. Pour les détenus qui n’ont pas le droit d’avoir accès à Internet, ce site offre la possibilité d’entretenir des contacts avec l’extérieur. Prisonmatch s’engage à transmettre par lettre ce qui a été écrit sur le compte du détenu, et de poster les réponses à sa place.

Pour les personnes hors de prison, l’adhésion est gratuite. Les détenus, eux, paient l’équivalent de 200 euros par an. Tout le monde peut s’y inscrire, sauf les condamnés pour viol ou pour pédophilie. Les meurtriers sont acceptés. « Nos membres ont tous plus de 18 ans et, si l’on choisit de contacter un meurtrier, c’est son propre choix », précise la fondatrice Valbona Demiri.

Un professeur en criminologie émet des doutes quant à l’intérêt de ce genre de site pour les personnes en liberté. « Ce ne sont pas exactement des Justin Bieber qui sont incarcérés », constate-t-il. Mais Valbona Demiri ne veut pas porter de jugement sur ceux qui cherchent à rencontrer quelqu’un sur Prisonmatch :  » Nous cherchons tous désespérément l’amour, que nous soyons en liberté ou en prison. »