Articles Tagués ‘Saudi Arabia’

L’Arabie saoudite envoie trois hôpitaux mobiles en Egypte

Source: Belga© ap.

Le roi Abdallah d’Arabie saoudite, qui soutient le pouvoir en place en Egypte, a ordonné samedi l’envoi de trois hôpitaux mobiles dans le pays.

© afp.
© ap.

Avec cette aide, l’Arabie saoudite entend « aider et soutenir le peuple frère de l’Egypte, et alléger la pression sur les hôpitaux là-bas », selon un responsable saoudien cité par l’agence officielle SPA.

Des techniciens et des médecins seront également envoyé sur place, a ajouté ce responsable.

Vendredi, le roi Abdallah avait proclamé son ferme appui au pouvoir égyptien « face au terrorisme », alors que les affrontements sanglants entre forces de l’ordre et militants pro-Morsi ont fait des centaines de morts, essentiellement des partisans du président islamiste déchu.

Depuis la destitution et l’arrestation de M. Morsi par l’armée le 3 juillet, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis et le Koweït ont promis une aide totale de 12 milliards de dollars à l’Egypte, qui s’enfonce dans une crise économique dévastatrice.

Publicités

Onze ans de prison pour des tweets contre l’émir du Koweït

Source: BelgaL’émir du Koweït. © afp.

Un tribunal koweïtien a condamné lundi une femme à 11 ans de prison pour des propos sur Twitter jugés insultants envers l’émir et appelant à renverser le régime, selon une copie du jugement et un militant.

Houda al-Ajmi a été reconnue coupable de trois chefs d’accusations: insulte envers l’émir, appel à renverser le régime et mauvaise utilisation de son téléphone portable, selon le jugement rendu par le tribunal et confirmé par le directeur de l’Association koweïtienne des droits de l’Homme, Mohammed al-Humaïdi, sur son compte Twitter.

Elle a écopé de cinq ans de prison pour chacune des deux premières accusations et à un an pour la troisième, soit la plus lourde peine de prison prononcée par un tribunal koweïtien dans ce genre d’affaire depuis que le gouvernement a lancé en octobre une campagne de répression contre les militants en ligne.

En vertu du jugement, Mme Ajmi, qui a rejeté les accusations, devait commencer à purger sa peine de prison immédiatement. Elle peut se pourvoir en appel, puis en cassation contre le verdict.

Il s’agit de la première femme au Koweït à être emprisonnée pour des propos sur Twitter.

 

 

 

La Parisienne

 

 

Les hommes saoudiens ont l’air d’être très jaloux, au point même d’expulser un homme de leur pays ! C’est la mésaventure qui est arrivée à Omar Borkan Al Gala, jeune homme originaire de Dubaï, l’émirat voisin. Photographe, acteur, poète, le jeune homme possède un physique assez avantageux. Lors d’un déplacement en Arabie Saoudite pour le festival Jenadrivah Heritage and Cultural Festival, Omar Borkan Al Gala s’est fait renvoyer dans son pays, en compagnie de deux de ses compatriotes, par le Comité pour la promotion de la vertu et la prévention du vice, la police religieuse saoudienne.

N’appréciant pas le charme du garçon, elle l’aurait jugé dangereux et aurait eu peur des réactions des femmes devant une si grande perfection, comme l’a expliqué un journal local. C’est le siteJezebel qui a révélé l’identité de Omar Borkan Al Gala. Ce ténébreux n’a, pour le moment, rien confirmé de toute cette histoire sur sa page Facebook.

L’Arabie Saoudite est un pays très conservateur. Les organisations des droits de l’homme émettent très souvent de nombreuses critiques concernant la politique de discrimination envers les femmes.