Articles Tagués ‘Belgium’

Les Diables Rouges retrouvent le top 10

Source: BelgaLes hommes de Marc Wilmots gagnent une place. © belga.

La Belgique a gagné une place jeudi dans le nouveau classement mensuel des nations de football publié par la FIFA, la fédération internationale. Les Diables Rouges occupent la 10e place mondiale.

Depuis le précédent classement, l’équipe de Marc Wilmots a disputé un match amical (2-2 contre la Côte d’Ivoire, le 5 mars). La Belgique a pris la place des Pays-Bas, battus le même jour en France (2-0), qui sont désormais onzièmes.

L’Espagne, championne du monde et d’Europe, reste à la première place devant l’Allemagne et l’Argentine. Le Portugal et la Colombie complètent le top 5. L’Uruguay monte à la 6e place aux dépens de la Suisse. Suivent ensuite dans l’ordre l’Italie, le Brésil et la Belgique.

Trois amicaux
D’ici au début du Mondial, les Diables Rouges rencontreront encore le Luxembourg (26 mai à Genk), la Suède (1er juin à Stockholm) et la Tunisie (7 juin à Bruxelles).

Les adversaires des Belges dans le groupe H du Mondial ont tous progressé: Russie (19e, +3), Algérie (25e, +1) et Corée du Sud (60e, +1). Le prochain classement FIFA sera révélé le jeudi 10 avril.

Publicités

Les sénateurs ont pris congé de leur institution

Source: Belga© photo news.

Le Sénat a adopté jeudi soir, en séance plénière, par 51 voix contre 17, la réforme de la Haute assemblée, appelée à devenir une institution non permanente composée d’élus indirects, et le transfert du fédéral vers les Régions et Communautés d’un important paquet de compétences, dernier volet, avec la loi de financement, de la sixième réforme de l’Etat.

La cinquantaine de textes, propositions de révision de la Constitution, de loi spéciale et de loi a reçu l’assentiment de la majorité institutionnelle (socialistes, libéraux, centristes et démocrate chrétiens ainsi que les écologistes). La N-VA, le VB et un ex-VB ont voté contre. La plupart des votes se sont conclus par 51 pour et 17 contre, seuls trois sénateurs étant excusés, 2 N-VA et 1 MR.

Le sénateur Karl Vanlouwe (N-VA) a dit ne pas pouvoir voter des réformes en vertu desquelles le Sénat n’est pas supprimé et les compétences ne sont pas suffisamment transférées.

« Le vieux Sénat national est derrière nous »
Alors que du côté néerlandophone, on s’est largement félicité de l’accroissement de compétences au profit des Régions et de l’évolution du bicaméralisme et, singulièrement, du Sénat vers un lieu de rencontre des communautés, les élus francophones de la Haute assemblée ont évoqué la nécessité d’assurer la stabilité du pays et dit leur espoir que le nouveau Sénat deviendra ce que les futurs sénateurs en feront.

« Le vieux Sénat national est derrière nous. Ce n’est pas une défaite, cela correspond à la volonté de créer un pays qui accorde davantage de compétences aux Communautés et Régions », a expliqué Philippe Moureaux (PS) très en verve.

Pour le chef de groupe cdH et constitutionnaliste Francis Delpérée, « le Sénat de demain sera fonction de la volonté politique de nos successeurs, et de ceux parmi nous qui en seront encore, et des moyens qui lui seront attribués », dès lors, « vive le Sénat de demain, au propre comme au figuré ».

Dans un style volontiers emprunté à d’autres formations politiques, l’ex-président du Sénat Armand De Decker (MR) a, « pour les annales », considéré, au nom de la défense du bicaméralisme, que « l’on pourra considérer son vote favorable comme une abstention » alors que la cheffe de groupe MR Christine Defraigne venait de se féliciter de la réforme de l’Etat en sa qualité de « régionaliste ».

« Pacta sunt servanda », a rappelé Marcel Cheron « à destination d’une grande ville du nord » en évoquant la contribution des Verts alors que les nationalistes du président de parti et bourgmestre de la ville d’Anvers Bart De Wever sont restés à quai.

Une « réforme historique » pour Wouter Beke
Dithyrambiques, les sénateurs néerlandophones ont usé de moins de pincettes. C’est une « réforme historique », a répété le président du CD&V Wouter Beke, faisant valoir la « chance unique » de « transformer les entités fédérées ».

Les Régions et Communautés sont désormais au coeur de l’Etat fédéral, y compris au Sénat, s’est réjoui Bert Anciaux (sp.a) alors que Martine Taelman (Open Vld) a estimé qu’il s’agissait d’un « pas dans la construction d’un Etat fédéral efficace ».

Les textes adoptés jeudi doivent encore l’être à la Chambre alors que le Sénat s’emparera prochainement de la nouvelle loi de financement.

Première enquête nationale sur l’homophobie, le sexisme et la transphobie

Source: Belga© DR.

La première enquête nationale sur l’homophobie, le sexisme et la transphobie sera lancée lundi à l’initiative du secrétaire d’Etat bruxellois pour l’Egalité des Chances, Bruno De Lille, le Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme (CECLR) et l’Institut pour l’égalité des femmes et des hommes, a annoncé dimanche le cabinet du secrétaire d’Etat par communiqué.

L’enquête sonde ce que les gens pensent de l’égalité entre les femmes et les hommes, les gays, lesbiennes et les transgenres. L’objectif est d’avoir une meilleure vision des attitudes de la population dans son ensemble, et disposer ainsi d’une analyse spécifique de la situation bruxelloise. « En prenant connaissance des facteurs à la base des cloisonnements, nous pourrons mener une politique encore plus ciblée et plus efficace », précise Bruno De Lille.

« En examinant les aspects cognitifs, émotionnels et comportementaux, nous voulons apporter les nuances nécessaires aux résultats », explique Joz Motmans de l’Universiteit Antwerpen, promoteur de l’enquête.

« Derrière l’acceptation politiquement correcte de l’homosexualité, se cachent encore des préjugés, et une attitude négative, parfois très violente, à l’égard des personnes concernées. Seule une compréhension approfondie des causes de ce phénomène permettra de mener une politique efficace et préventive », a pour sa part affirmé Jozef De Witte, directeur du CECLR.

Du 7 octobre au 7 décembre, toute personne âgée de minimum 16 ans peut se rendre sur le site www.beyondthebox.be et répondre anonymement à l’enquête en ligne, en néerlandais, en français ou en anglais.

La Fête musulmane du sacrifice aura lieu le 15 octobre

© photo news.

La Fête musulmane du sacrifice (« Aïd El Adha ») aura lieu cette année le mardi 15 octobre, a annoncé dimanche le président de l’Exécutif des Musulmans de Belgique, Ugurlu Semsettin, sur le site internet de l’EMB.

La célébration, qui implique le sacrifice d’un animal, commémore la soumission à Dieu du prophète Abraham, commun aux trois grandes religions monothéistes. Elle symbolise l’acte avorté d’Abraham lorsque celui-ci accepta d’égorger son unique fils sur ordre de Dieu. Avant que le prophète n’exécute l’ordre divin, Dieu envoie un bélier qui se substitue au dernier moment à l’enfant pour servir d’offrande.

La Fête du sacrifice marque par ailleurs la fin du pèlerinage à la ville sainte de la Mecque (Arabie saoudite), que tout musulman qui en est capable physiquement et financièrement, doit effectuer au moins une fois dans son existence.

Les 700.000 musulmans de Belgique entameront donc la Fête du sacrifice mardi.

Si tout va bien, les Diables seront têtes de série au Mondial

Source: Belga© belga.

Les têtes de série de la Coupe du monde 2014 de football au Brésil seront désignées sur base du classement FIFA. C’est une décision prise vendredi par le comité exécutif de la FIFA.

La fédération mondiale de football (FIFA) tiendra uniquement compte du classement FIFA au 17 octobre pour désigner les têtes de série de la Coupe du monde 2014 au Brésil.

Les sept premières nations (si elles se qualifient) et le Brésil, pays hôte et actuellement huitième au classement, seront têtes de série. Par le passé, la FIFA a également tenu compte des performances lors des dernières Coupes du monde. Ce ne sera pas le cas cette fois.

Cette décision est une bonne nouvelle pour la Belgique. Si les Diables Rouges se qualifient, ils seront quasiment assurés d’être tête de série. Les troupes de Wilmots occupent actuellement la sixième place du ranking FIFA.

Il ne manque qu’un point à la Belgique pour se qualifier dans le groupe A. Il lui reste deux matchs pour le décrocher: face à la Croatie (à Zagreb le 11/10) et contre le pays de Galles (à Bruxelles le 15/10). Seule la Croatie, deuxième à cinq points de la Belgique, peut priver les Diables Rouges d’une qualification directe pour le Mondial 2014.

Le Top 10 actuel du classement FIFA:

1. Espagne 1514 points
2. Argentine 1263
3. Allemagne 1261
4. Italie 1199
5. Colombie 1180
6. Belgique 1159
7. Uruguay 1126
8. Brésil 1067
9. Pays-Bas 1058
10. Croatie 1051

Les bijoutiers anversois achètent massivement en noir

Source: BelgaIllustration © photo news.

La justice a mis au jour l’existence d’un vaste marché noir auquel participent des dizaines de bijoutiers anversois, selon l’édition du Tijd de samedi. Les principaux suspects, qui ont des liens avec la mafia italienne, se sont retrouvés par hasard dans le collimateur, au détour d’une autre enquête sur un carrousel TVA. Sans cela, ils n’auraient pas été inquiétés, étant donné qu’ils n’ont, officiellement, pas de société en Belgique.

Généralement, la comptabilité des bijoutiers anversois est habilement truquée, écrit le Tijd, de sorte qu’il est très rare que la justice puisse mettre la main sur des irrégularités.

Dans l’affaire mise au jour, les suspects, des vendeurs d’Arezzo fournissaient leurs bijoux à deux sociétés établies au Royaume-Uni. La justice a découvert que la vente était fictive, les sociétés en question appartenant aux grossistes toscans. Les sociétés n’étaient que des boîtes aux lettres parmi 600 autres établies à la même adresse. Ainsi, la TVA n’était pas due en Italie car les marchandises étaient destinées à un autre pays de l’Union européenne dans lequel elles restaient à l’abri des contrôles.

Mais en réalité, les bijoux étaient acheminés à Anvers par sacs entiers, où de simples bureaux fonctionnaient avec un personnel réduit; une secrétaire suffisait. Des dizaines de bijouteries ont été approvisionnées via ce système. Les bijoux étaient achetés au noir, à un prix particulièrement bas.

Plusieurs gérants ont admis les faits au juge d’instruction et des bijoux ont été saisis dans une série de magasins. Parmi les six principaux suspects, presque tous Italiens, deux ont été livrés à la Belgique grâce à un mandat d’arrêt européen.

Un « espion » iranien avec un passeport belge arrêté en Israël

Source: Belga© photo news.

Le service de contre-espionnage israélien, le Shin Beth, a annoncé dimanche l’arrestation le 11 septembre d’un homme présenté comme un « espion » iranien qui transportait sur lui des photos de l’ambassade des Etats-Unis à Tel-Aviv.

Cet « espion » détenteur d’un passeport belge a été envoyé en Israël pour le compte des Gardiens de la révolution iraniens, assure le Shin Beth dans un communiqué, précisant qu’il a été arrêté à l’aéroport Ben Gourion à Tel-Aviv. L’homme, nommé Ali Mansouri, a été enrôlé par « l’unité opérationnelle spéciale des Gardiens de la révolution chargée de nombreux attentats terroristes dans le monde », a ajouté le Shin Beth.

Lors de l’interrogatoire, le suspect âgé de 58 ans, qui était entré en Israël sous la fausse identité d’Alex Mans, a précisé que les Iraniens lui avaient demandé d’utiliser son statut d’homme d’affaires afin de créer des sociétés en Israël pour le compte des services de sécurité iraniens « afin de porter atteinte aux intérêts israéliens et occidentaux ». En échange de ses activités, il lui a été promis un million de dollars, toujours selon le contre-espionnage israélien.

Le Service Public Fédéral Affaires étrangères a confirmé dimanche l’arrestation d’un homme détenteur d’un passeport belge, à l’aéroport de Tel Aviv, en Israël. Le détenu a reçu la visite d’un membre de l’ambassade belge en Israël, dans le cadre de l’assistance consulaire habituelle, a indiqué Joren Vandeweyer, porte-parole du ministère des Affaires étrangères. « Nous sommes en contact avec la famille et les autorités israéliennes », a-t-il ajouté.

L’homme, nommé Ali Mansouri, a été enrôlé par « l’unité opérationnelle spéciale des Gardiens de la révolution chargée de nombreux attentats terroristes dans le monde », a ajouté le service de contre-espionnage israélien.

Femen Belgique s’arrête: « Ce n’était pas une démocratie, mais une autocratie. »

 

BELGIQUE Le mouvement féministe déclare être en désaccord total avec le « top », l’Ukraine.
L’information est tombée hier en fin d’après-midi. Les Femen de Belgique, connues pour leurs manifestations seins nus dans tout le pays, cessent leurs activités, ont-elles annoncé mardi sur leur page Facebook. « Nous avons pris unanimement cette décision à la suite d’un désaccord concernant l’organisation internationale du mouvement », a confirmé Margo Fruitier, la leader du mouvement féministe belge composé d’un peu plus d’une dizaine d’activistes.

« Nous ne revenons pas sur l’idéologie du mouvement, mais bien sur la manière dont fonctionne ce groupe à l’échelle internationale. Nous n’avions rien à dire, tout était dicté par quelques personnes au niveau ukrainien. Ce n’était pas une démocratie, mais une autocratie », a-t-elle ainsi déclaré. Nous ne regrettons rien, nous avons mené toutes nos actions sincèrement », pouvait-on lire sur la page Facebook officielle du mouvement.

Pour rappel, les Femen belges ont mené leur première action, « topless jihad » devant une mosquée de Bruxelles. C’était le 4 avril 2013, elles n’étaient alors que cinq membres. D’autres féministes ont ensuite rejoint le mouvement, dont l’historique est marqué par plusieurs actions « coup de poing ».

Ainsi, le 24 avril dernier, les Femen de Belgique avaient par exemple accueilli Monseigneur Léonard à l’ULB à coups d’eau bénite et de slogans « stop homophobia ». Deux mois plus tard, le 25 juin, trois activistes du groupe montaient, seins nus, sur la voiture du premier ministre tunisien Ali Larayedh, en visite à Bruxelles, en réaction à la condamnation par un tribunal tunisien début juin de trois Femen européennes (deux Françaises et une Allemande). Plus récemment, les Femen belges ont manifesté devant l’ambassade d’Ukraine à Bruxelles en criant différents slogans tels que « Nos seins, nos armes » ou encore « Pacific fighter ». La récente polémique autour de Victor Svyatski, qui aurait fondé le mouvement, et le récent départ de la militante tunisienne Amina Sboui ne seraient pas directement à l’origine de l’extinction de Femen Belgique, assure Margo Fruitier. « Il s’agit bien d’un désaccord quant à l’organisation internationale et à la communication au sein du mouvement », insiste-t-elle.

Dès lors, une question se pose. Quid pour l’avenir ? « Nous continuerons à nous battre dans un mouvement qui sera le nôtre et qui se développera d’abord en Belgique, certifie la leader. Nous n’y avons pas encore songé davantage à ce stade-ci, mais il est certain que nous continuerons à opérer selon le modus operandi qui est le nôtre aujourd’hui, à savoir de façon imprévue et en fonction de l’actualité. Garder le principe du topless ? C’est très probable, il n’y a pas que les Femen qui opèrent sur le terrain seins nus ». Wait and see, comme on dit.

 

source: lalibre.be

 

Les Diables sont à un point du Brésil

Grâce à un but inscrit par Defour sur un assist de Kevin De Bruyne (38e, 0-1) et un goal de Mirallas dans les dernières minutes (88e, 0-2), la Belgique s’est imposée en Écosse pendant que la Croatie était accrochée en Serbie (1-1). Les Diables ont largement mérité leur succès grâce à une technique supérieure et une organisation sans faille. Les Belges ne sont plus qu’à un point du Mondial au Brésil.

© reuters.
© belga.
© belga.
© belga.
© belga.
© epa.

Cliquez ici pour revivre le direct 

Cliquez ici pour voir les images du match

Les choix gagnants de Wilmots
Les décisions prises par Wilmots avant et pendant le match ont eu un énorme impact sur la victoire à Hampden Park. Hazard forfait, le sélectionneur national a tout d’abord fait confiance à Defour, la surprise du chef, qui a inscrit le premier but des Diables. À l’heure de jeu, le T1 belge a remplacé Fellaini par Mirallas. Un changement que Wilmots n’aurait sans doute pas effectué si le joueur de Manchester United n’avait pas été averti. L’efficacité du remplacement a été maximale puisque c’est le joueur d’Everton qui a doublé la mise. What else Willy?

Les Diables Rouges, un groupe
Marc Wilmots a souvent insisté sur le fait qu’il ne disposait pas d’une simple équipe mais d’un véritable groupe en sélection nationale. Et il est vrai qu’il est bien difficile de ressortir un joueur de l’équipe alignée à Glasgow tant le bloc belge a été impressionnant de force et de solidarité. En regardant le match parfait réalisé par les Diables tant défensivement qu’offensivement, on en oublierait presque que Kompany et Hazard, peut-être les deux plus grandes stars de l’effectif, étaient absents.

Mitrovic aide la Belgique
Si les Belges ont réalisé une très bonne opération vendredi, ils le doivent en partie à Aleksandar Mitrovic. Le nouvel attaquant anderlechtois a égalisé pour la Serbie après l’ouverture du score de Mandzukic à Belgrade (1-1). Un but important car il place désormais la Croatie à 5 points des Diables, alors qu’il ne reste que six unités à gagner. En cas de match nul lors du prochain match à Zagreb le 11 octobre, la Belgique sera officiellement qualifiée pour le Mondial 2014.

© belga.
© getty.
© belga.
© belga.

Une nouvelle drogue a fait son apparition en Belgique

31/08/13 – 08h11  Source: Belga© photo news.

Le système belge d’alerte Early Warning System a envoyé la semaine passée un avertissement à tous les membres des services de secours concernant une nouvelle drogue, très dangereuse, qui circule en Belgique, indiquent samedi les journaux Gazet van Antwerpen et Het Belang van Limburg.

Cette nouvelle drogue n’a pas encore fait de victime en Belgique mais des personnes ont déjà été hospitalisées ces dernières semaines à Anvers et Bruxelles après l’avoir prise.

« Il s’agit d’une drogue dite ‘sur mesure’ (designer drugs) avec un effet proche du LSD », explique Kurt Anseeuw, chef du service des urgences d’un hôpital anversois. « Cette drogue est si puissante qu’elle provoque de fortes hallucinations et pousse la personne a faire des choses bizarres. Cette variante du LSD a également un impact sur le rythme cardiaque et la tension. »

Cette drogue, officiellement évoquée sous le nom 24INBOMe, était déjà connue en Scandinavie et en Angleterre, où on dénombre plusieurs victimes.