CHARLES DE GAULLE

General-Charles-De-Gaulle-1313522799 Né à Lille dans une famille bourgeoise, il sort de Saint-Cyr en 1912. Nommé général à titre provisoire, il entre dans le gouvernement de Paul Reynaud le 6 juin 1940, comme sous- secrétaire à la défense nationale. Après la demande d’Armistice du gouvernement Pétain, il gagne Londres et appelle à la résistance le 18 juin. condamné à mort par Vichy, il organise la France libre. Chef du gouvernement provisoire, il rétablit l’autorité de l’Etat à la Libération. Il obtient des Alliés qu la France participe à l’occupation de l’Allemagne  et ait au siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU. Il démissionne du gouvernement le 20 janvier 1946 puis mène une opposition irréductible à la IVe République et à ses institutions. En 1958, un coup de force à l’Algérie lui permet de revenir sur le devant de la scène: il fonde la Ve République en 1958 met fin à la guerre d’Algérie en 1962, conduit à la décolonisation et mène une politique d’indépendance nationale. La crise de mai 1968 affaiblit son autorité. Mis en minorité lors d’un référendum, il démissionne et quitte définitivement la vie politique en 1969.

« Toutes les doctrines, toutes les écoles, toutes les révoltes, n’ont qu’un temps ».  

« La gloire se donne seulement à ceux qui l’ont toujours rêvée. » 

Bibliographie: Term L- ES- S,  » Histoires: Le mande, l’Europe, La France de 1945 à nos jours »  Collection Jacques Marseille. Edition 2008

Publicités
commentaires
  1. louanchi.hocine@laposte.net dit :

    lien vers http://www.dailymotion.com/video/xl0lyn_hocine-le-combat-d-une-vie_news
    En 1975, quatre hommes cagoulés et armés pénètrent dans la mairie de Saint Laurent des arbres, dans le département du Gard. Sous la menace de tout faire sauter à la dynamite, ils obtiennent après 24 heures de négociations la dissolution du camp de harkis proche du village. A l’époque, depuis 13 ans, ce camp de Saint Maurice l’Ardoise, ceinturé de barbelés et de miradors, accueillait 1200 harkis et leurs familles. Une discipline militaire, des conditions hygiéniques minimales, violence et répression, 40 malades mentaux qui errent désoeuvrés et l’ isolement total de la société française. Sur les quatre membres du commando anonyme des cagoulés, un seul aujourd’hui se décide à parler.

    35 ans après Hocine raconte comment il a risqué sa vie pour faire raser le camp de la honte. Nous sommes retournés avec lui sur les lieux, ce 14 juillet 2011. Anne Gromaire, Jean-Claude Honnorat.

    Sur radio-alpes.net – Audio -France-Algérie : Le combat de ma vie (2012-03-26 17:55:13) – Ecoutez: Hocine Louanchi joint au téléphone…émotions et voile de censure levé ! Les Accords d’Evian n’effacent pas le passé, mais l’avenir pourra apaiser les blessures. (H.Louanchi)

    Interview du 26 mars 2012 sur radio-alpes.net

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s