Archives de la catégorie ‘Caricatures’

Cher François Hollande

Publié: 8 mai 2013 par ghaouatyousra dans Actualités, Caricatures
Tags:, , , ,

 

 

hollande604

Les Inrocks

 

Cher François Hollande,

C’est ton premier anniversaire de Moi Président, mon Françounet, et je dois bien t’avouer qu’après un an d’exercice, on a la bougie un peu molle et la flamme vacillante. Souviens-toi pourtant, c’était un joli soir de mai comme tu les aimes, enfin comme on les aimait.

Le peuple de gauche revenait triomphant à la Bastille, la droite et l’extrême droite consolidaient leur alliance en dénombrant quelques drapeaux algériens dans la foule, hurlant déjà à la légalisation prochaine des prières de rue et du piétinement des principes républicains et laïcs par des fous de Dieu extrémistes. Un an plus tard, on en rigole pour ne pas en pleurer, ce sont les mêmes qui s’agenouillent sur le bitume et bafouent la démocratie au nom d’un obscurantisme qui n’a rien d’islamiste. Mais cette victoire sur les cons, cette application méthodique d’une des propositions fortes de ton programme, est bien la seule raison de se réjouir franchement de cette première année de mandat. Oh si, remarque, il y en a une autre, d’importance : on préférera toujours ta bonhomie un peu empruntée à l’hystérie vulgaire et dangereuse de celui que tu boutas hors du Palais. Comme à tout prendre on se satisfait de s’endormir dans la paix de savoir qu’on n’est plus dirigés par Hortefeux, Buisson, Guéant, Wauquiez, Pécresse ou Douillet. On se satisfait de peu, et on s’endort beaucoup, faut dire.

Cette gauche camomille que tu incarnes, on en viendrait presque à lui préférer la gauche caviar d’autrefois, bien qu’avec Cahuzac on en ait retrouvé à nouveau brièvement le goût et le dégoût, et qu’accompagné de fromage suisse, le caviar soit encore plus indigeste. Mais la camomille, tiède de surcroît, sucrée à l’aspartame du réalisme économique et de la rigueur budgétaire, n’est pas non plus la tasse de thé qu’on attendait en te confiant l’argenterie et la porcelaine élyséennes.

Ton “ennemie” la finance t’a finalement accepté pour ami sur le Facebook du renoncement et de l’impuissance, et Merkel a liké avec des coeurs et un smiley radieux. Si encore tu paradais comme un cador sur la crête des sondages, si ta politique de droite maquillée de quelques fards sociaux t’avait rendu populaire, on pourrait se sentir cocus mais contents, au moins pour toi. Mais à 25 % d’opinions favorables, chiffre sans doute corrigé à la baisse d’ici la parution de ce billet, tu dégraisses plus vite encore que pendant la campagne tout en imposant à tous ton régime de merde.

Ou tu n’as rien compris, François II, ou alors tu es au contraire le plus grand stratège socialo depuis François I et personne encore ne s’en est aperçu. Le capitaine de pédalo dans la semoule, pour parodier ce con de Mélenchon, serait ainsi un croisiériste averti qui trouvera la bonne vitesse pile au moment où il faudra franchir la ligne d’arrivée, avec pour objectif un second tour de bassin. D’ici là, combien de pauvres gens auront passé par-dessus bord ? Combien finiront dévorés par les requins dont tu préserves étrangement la prolifération ? Combien auront eu la gerbe ? Quelles tempêtes aura-t-il fallu traverser et combien d’avaries auront entamé ton rafiot ? A quoi aura servi tout ça, hormis à t’assurer un strapontin pas trop miteux dans l’histoire de France ? Putain, Francesco, il reste quatre ans, fais pas ton Raymond, mets la barre à gauche ! Si tu échoues sur le sable ou plonges dans les abysses, qu’au moins l’honneur soit sauf et les regrets moins salés.

Je t’embrasse pas, t’as du boulot.

L’intervention française au Mali

Publié: 28 janvier 2013 par gandibleux dans Caricatures
Tags:, ,

Alors que au sol se poursuivent dans la ville de Diabali, au Mali, l’État français bénéficie d’un soutien fort de la part de l’opposition et du peuple.