Journée mondiale des premiers secours

Publié: 19 septembre 2014 par edsgoffart dans Monde

 

Le président de l’unité chartraine de la Croix-Rouge, Alain Lhemery explique pourquoi il est capital de se former aux gestes qui sauvent.

« L’erreur serait de ne rien faire »

Vingt-deux ans de bénévolat à la Croix-Rouge, cela force le respect. Président de l’unité locale chartraine, Alain Lhemery est aussi un formateur chevronné. Les gestes qui sauvent n’ont plus de secret pour lui.

Moins d’un Français sur cinq connaît les gestes de premiers secours. Comment l’expliquez-vous ? Par manque de sensibilisation et de dispositions réglementaires. En France, nous ne sommes pas obligés d’être formés contrairement à certains pays étrangers où il existe, par exemple, un module de secourisme lorsqu’on passe le permis de conduire. On en est retard, il faut l’admettre. Mais ne noircissons pas le tableau, les choses évoluent positivement.

Dans l’absolu, ne faudrait-il pas être formé à ces problématiques du secourisme à l’école ? C’est prévu dans les textes, mais cela demandera du temps à se mettre en place. Preuve que notre marge de man’uvre est importante. Il serait également bon de multiplier les formations auprès des structures organisées, telles que les associations, même si ça se fait déjà.

 « Nous sommes tous des héros » est le slogan de la Journée mondiale. Pourtant, quoi de plus normal que de sauver une vie ? Vous savez, quiconque sera un jour confronté à une situation grave, chez lui ou sur son lieu de travail… Alors, oui, agir positivement peut faire de vous un héros. Moi, en tout cas, je dis bravo. C’est une question de solidarité et de citoyenneté.

Mais quand on ne connaît pas les gestes qui sauvent, que faire ? La plus grosse erreur serait justement de ne rien faire. Car il y aura peut-être la mort au bout. Le réflexe, dans ce cas, sera d’appeler les secours au 15, au 18 ou au 112. En France, pour un AVC (accident vasculaire cérébral), l’appel n’est passé, en moyenne, que 104 minutes après, c’est énorme.

La base du secourisme, c’est quoi ? Indéniablement, le massage cardiaque et le bouche à bouche. Mieux vaut un massage mal fait que pas de massage du tout.

Un défibrillateur par foyer, ce serait incongru ? Il ne faut pas en arriver à cette extrémité. Le coût et l’entretien seraient disproportionnés, sauf, évidemment, si la famille est sujette aux risques cardiaques. Dans le processus de réanimation, l’essentiel est d’abord de savoir masser et souffler.

Défibrillateur

Instructeur de secourisme à la Croix-Rouge, Stéphane Taillepied explique le fonctionnement du défibrillateur. Simple et à la portée de tous, cet appareil délivrant un choc électrique peut être utilisé par des personnes non-médecins depuis 2007.

Incendie

Le caporal-chef des pompiers, Sylvain Monsimier, détaille à Nathan, Paul, Rose et Zoé, les consignes à tenir en cas d’incendie dans une maison ou un appartement. Le geste à effectuer est de fermer la porte puis, si possible, l’humidifier.

Déjeuner

Initiatrice de l’opération sur le plan local, Harmonie mutuelle dispose d’un service prévention. Son agent Martine Pichot (à droite) a informé les Dunois sur les risques cardio-vasculaires. L’accent a été porté sur l’équilibre alimentaire au travers de la pause déjeuner. La diététicienne Mélissa Lima a répondu à toutes les questions.

Président

Bien fréquentée dans l’après-midi, la journée mondiale des premiers secours a permis de mettre en lumière l’engagement de la Croix-Rouge auprès de la population. Créée il y a 150 ans, l’association dispose, en Eure-et-Loir, de quatre unités, une par arrondissement, au sein desquelles ‘uvrent 260 bénévoles dont 130 secouristes. Leur président est le Dunois Jean-Claude Bouchereau. Il a dirigé la structure du boulevard Grindelle entre 2003 et 2012, avant de voir ses fonctions élargies à l’échelle départementale.

Philippe Provôt, L’écho Républicain 18/09/14

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s