L’Etat islamique annonce avoir exécuté l’otage britannique David Haines

Publié: 14 septembre 2014 par gandibleux dans EI, Monde, USA
Tags:

Le Monde.fr | 14.09.2014 à 13h11 • Mis à jour le 14.09.2014 à 13h15

La vidéo dans laquelle l’Etat islamique (EI) revendique l’exécution par décapitation de l’otage David Haines a été authentifiée, selon le ministère desaffaires étrangères britannique dimanche. « Tout montre que la vidéo est authentique et nous n’avons pas de raison de croire qu’elle ne l’est pas », a déclaré un porte-parole du ministère.

L’Etat islamique a revendiqué dans une vidéo l’exécution du travailleur humanitaire britannique David Haines, a rapporté la veille le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE. L’otage a été décapité en représailles de l’entrée du Royaume-Uni dans la coalition destinée à combattre le groupe djihadiste, selon le discours tenu par son bourreau. Ce dernier, qui s’exprime avec un fort accent britannique, s’adresse au premier ministre David Cameron dans un message à l’attention des « alliés de l’Amérique » :

« Vous êtes volontairement entrés dans une coalition avec les Etats-Unis contre l’Etat islamique, comme votre prédécesseur Tony Blair l’a fait avant vous, suivant une tendance parmi nos premiers ministres britanniques qui ne peuvent pas trouver le courage de dire non aux Américains. »

Cet homme, qui pourrait être le même que dans les vidéos des exécutions des deux journalistes James Foley et Steven Sotloff, menace par ailleurs d’exécuter un autre otage britannique, qui apparaît à la fin de la vidéo.

  • Réunion de crise à Londres

David Cameron a immédiatement réagi sur Twitter en condamnant le « meurtre odieux » de David Haines.

(Traduction : « Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour traquer ces meurtriers et s’assurer qu’ils répondent de leurs crimes, qu’importe le temps que cela prendra. »)

M. Cameron a convoqué dimanche matin à Londres une réunion de crise en présence de hauts responsables militaires, a indiqué Downing Street.

Le président américain Barack Obama a aussitôt exprimé sa solidarité avec le Royaume-Uni et a fermement condamné « le meurtre barbare » de l’otage.

« Les Etats-Unis sont ce soir aux côtés de notre proche ami et allié dans le chagrin et la détermination. »

L’Elysée a condamné dimanche « l’odieux assassinat » de l’otage britannique qui « montre une nouvelle fois combien la communauté internationale doit semobiliser contre Daesh (acronyme arabe de l’EI), organisation de la lâcheté et de l’abjection », déclare la présidence française dans un communiqué.

Berlin a dénoncé un « acte odieux de violence barbare ».

  • Vaste coalition

Originaire de Perth en Ecosse, l’homme âgé de 44 ans et père de deux enfants, a été enlevé en mars 2013 en Syrie où il travaillait pour l’ONG française Acted. On le voit sur la vidéo mettant en scène la décapitation du journaliste américain Steven Sotloff diffusée en début de semaine dernière.

La famille de David Haines avait adressé un message au groupe terroriste, plus tôt dans la journée de samedi, demandant aux djihadistes d’entrer en contact avec eux. Son frère, Mike Haines, a réagi en rendant hommage à un « bon frère… qui a été récemment tué de sang froid ». « Il était et est aimé par toute sa famille et nous manquera terriblement », ajoute-t-il dans un communiqué.

L’EI a proclamé un « califat » – qui s’étend sur de larges zones d’Irak et de Syrie conquises par ses combattants – à la fin du mois de juin  avec à sa tête son leader, l’Irakien Abou Bakr Al-Baghdadi. Pour lutter contre les djihadistes, Washington s’efforce de mettre sur pied une vaste coalition internationale et le secrétaire d’Etat américain John Kerry a cherché samedi à rallier l’Egypte à cette « guerre » que les Etats-Unis ont déclarée contre l’EI.

En visite au Caire, le chef de la diplomatie américaine a jugé que l’Egypte était en « première ligne » dans la lutte « antiterroriste », au terme d’un marathon diplomatique qui l’a conduit à Bagdad, Amman, Jeddah (Arabie saoudite) et Ankara. M. Kerry bouclait une mission régionale destinée à engranger les soutiens pour cette coalition mondiale destinée, selon Barack Obama, à «affaiblir » puis à « détruire » l’EI.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s