Les dix répliques cultes du tandem Lautner-Audiard

Publié: 23 novembre 2013 par gandibleux dans Actualités, Monde
Tags:

Le cinéaste Georges Lautner, l'un des rois de la comédie française, est mort vendredi à l'âge de 87 ans, plongeant dans la tristesse le monde du cinéma mais aussi des milliers d'anonymes multipliant sur les réseaux sociaux les hommages faisant écho à son film devenu culte

Le cinéaste Georges Lautner, l’un des rois de la comédie française, est mort vendredi à l’âge de 87 ans, plongeant dans la tristesse le monde du cinéma mais aussi des milliers d’anonymes multipliant sur les réseaux sociaux les hommages faisant écho à son film devenu culte « Les Tontons flingueurs ».

 

 

 

 

 

Le cinéaste Georges Lautner, l’un des rois de la comédie française, est mort vendredi à l’âge de 87 ans, plongeant dans la tristesse le monde du cinéma mais aussi des milliers d’anonymes multipliant sur les réseaux sociaux les hommages faisant écho à son film devenu culte «Les Tontons flingueurs». Au total, Georges Lautner et le dialoguiste Michel Audiard ont concocté ensemble douze 12 films, qui fourmillent de répliques devenues culte.

Les Tontons Flingueurs

– «Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.»

– «Moi, les dingues, j’les soigne, j’m’en vais lui faire une ordonnance, et une sévère, j’vais lui montrer qui c’est Raoul. Aux quatre coins d’Paris qu’on va l’retrouver, éparpillé par petits bouts, façon puzzle… Moi, quand on m’en fait trop, j’correctionne plus, j’dynamite, j’disperse, j’ventile.»

– «Touche pas au grisbi, salope.»

Le Guignolo

– «Vous savez quelle différence, il y a entre un con et un voleur?»
– «Non?»
– «Un voleur, de temps en temps, ça se repose!»

Flic ou voyou

– «Je sais bien que t’as pas buté l’autre imbécile! Mais t’en a fait flinguer d’autres! Si on rajoute à ça le racket, la drogue, les putes, ça fait une jolie carrière quand même! Les vingt ans que tu vas prendre, c’est un peu la médaille du travail qu’on va te remettre.»

Mort d’un pourri

– «Beaucoup de politiciens, d’aimables clowns, quelques duchesses, pas mal de putes… La qualité française quoi!»

Le Pacha

– «Le jour où on mettra les cons sur orbite, t’as pas fini de tourner.»

– «C’est visiblement un accident, un regrettable accident.»
– «La mort de Louis XVI aussi.»

Ne nous fâchons pas

– «Écoute-moi bien, Léonard! Je suis un honnête commerçant, moi! Inscrit au registre! Exemplaire, et tout et tout! Je suis venu ici pour parler avec toi. Et puis, y a ce porte-flingue qui est rentré par la fenêtre et maintenant le voilà sur la descente de lit! Je te jure que ça m’ennuie! Ça m’ennuie vraiment, mais vraiment beaucoup! Je te garantis que ça m’ennuierait beaucoup plus s’il y en avait deux!»
– «Parce que vous prévoyez une suite?»
– «Oui! Toi, si tu continues à m’emmerder!»

Les Barbouzes

– «Citoyen de Genève, représentant des banques et dépositaire de la pensée neutraliste, voici Eusébio Caffarelli, dit +le Chanoine+, entomologiste et esprit distingué. Son mysticisme, à la fois très hostile au rationalisme de saint Thomas et à l’orthodoxie mécaniste de la scolastique, le pousse parfois à des actions brutales que sa conscience réprouve. Mais le meilleur des hommes ne saurait être parfait.

 

LeParisien.fr

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s