Des milliers de manifestants à Istanbul pour soutenir Mohamed Morsi

Publié: 15 juillet 2013 par estellavaras dans Analyse
Tags:, ,

AFP Publié le dimanche 14 juillet 2013 à 20h53 – Mis à jour le dimanche 14 juillet 2013 à 20h54

 

 

International Le Premier ministre turc islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan, proche de M. Morsi, a affiché un soutien sans faille à son allié, qualifiant de « coup d’Etat » son éviction par l’armée. 

 

Des milliers de Turcs se sont rassemblés dimanche soir à Istanbul à l’appel d’un parti islamiste pour un meeting de soutien au président déchu égyptien Mohamed Morsi, au cours duquel un responsable des Frères musulmans a assuré que « la résistance continuera ».
« Le peuple égyptien est dans les rues par millions (…) Nos actions sont pacifiques mais nous continuerons de résister sans nous incliner, sans fléchir », a affirmé devant la foule Ibrahim Munir, secrétaire général de l’organisation internationale des Frères musulmans.
Les partisans de Mohamed Morsi manifestent depuis deux semaines pour exiger de nouveau le retour du premier président démocratiquement élu du pays. « Nous sommes pleinement convaincus qu’à la fin de cette résistance, ce sont le peuple, la paix et la liberté en Egypte qui seront les vainqueurs », a ajouté M. Munir, selon la traduction en turc de ses propos. A Istanbul, les manifestants, réunis par le Parti de la Félicité (SP) près des murailles byzantines de la ville, ont scandé des slogans tels que « nous sommes à tes côtés, Morsi » et « nous sommes tous des musulmans, nous sommes tous des frères », a constaté un photographe de l’AFP.
La foule, qui agitait de nombreux drapeaux égyptiens et palestiniens, a également conspué le général Abdel Fattah al-Sissi, ministre de la Défense et nouvel homme fort du pays depuis l’éviction de M. Morsi par l’armée le 3 juillet « L’Egypte a connu beaucoup de pharaons, mais pour chaque pharaon il y a un Moïse, pour chaque Sissi il y a un Morsi », a déclaré Selman Esmerer, président de la branche stambouliote du SP. M. Munir a pour sa part accusé les responsables du coup de force d’être les marionettes de puissances étrangères, qu’il n’a pas nommées.
« Ceux qui ont réalisé ce coup d’Etat ne l’ont pas commis cette traîtrise seuls, ils l’ont fait avec un soutien venant de l’étranger », a-t-il affirmé. La manifestation intervient alors que M. Morsi et d’autres membres de la confrérie islamiste des Frères musulmans étaient interrogés dimanche par la justice égyptienne, qui a décidé du gel des avoirs de 14 responsables islamistes, dans le cadre de l’enquête sur les violences sanglantes des dernières semaines.
Le Premier ministre turc islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan, proche de M. Morsi, a affiché un soutien sans faille à son allié, qualifiant de « coup d’Etat » son éviction par l’armée. « En ce moment, mon président en Egypte est Morsi parce qu’il a été élu par le peuple », a déclaré samedi M. Erdogan.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s