Encore 832 élèves en attente d’une école secondaire

Publié: 15 juin 2013 par estellavaras dans A contre-courant
Tags:,

A ce stade, 94,4 % des élèves de 6e primaire ont obtenu l’école de leur 1er choix.

Selon le dernier relevé de la Commission interréseaux des inscriptions (Ciri), 832élèves de 6eprimaire sont toujours en recherche d’une école secondaire.

Ils étaient 1.186 lors du bilan effectué par la Ciri juste après la période d’inscriptions (qui avait lieu du 18 février au 8 mars). La Ciri aura donc pu en caser un certain nombre d’entre eux.

Ces 832 élèves sont des enfants qui n’ont été reçus dans aucune des écoles mentionnées sur leur formulaire d’inscription (sur ce document à remettre dans l’institution où l’on souhaite être scolarisé, on peut évoquer neuf autres écoles, à classer par ordre de préférence). Toutes les écoles choisies par ces enfants étaient donc complètes au terme de la période d’inscriptions (davantage de demandes que de places). Le jeu des critères (distance école-domicile, etc.) leur a été défavorable et ils sont donc en liste d’attente.

L’an dernier, à pareille époque, on en était à 761 élèves dans ce cas. La différence s’explique par le fait que la cohorte d’élèves est plus élevée cette année (46.643) et que les écoles ont déclaré un peu moins de places disponibles.

À ce stade, 94,48% des élèves de la cohorte sont inscrits dans leur école de premier choix. Et ils sont 97,62% à avoir été reçus dans l’une des écoles citées sur leur formulaire, que celle-ci corresponde à leur premier, troisième ou dixième choix.

Sur les 832 élèves en attente d’une école, 685 sollicitaient une école bruxelloise, 67 une école située en Brabant wallon et 80 un établissement en Wallonie hors brabant wallon.

Pierre Bouillon

Publicités
commentaires
  1. Swaelens dit :

    Monsieur Bouillon,
    Pourriez-vous demander à la ministre de l’Enseignement obligatoire combien d’écoles parmi celles où il y a encore des places disponibles à Bruxelles, organisent également l’enseignement général au second degré du secondaire ? En effet, quel serait l’intérêt pour l’enfant, les enseignants et les parents d’inscrire leur enfant au 1er degré du général dans une école tout en sachant que ces enfants quitteront cette école à la fin de la deuxième secondaire ? Sauf bien sûr s’ils sont attirés par les filières techniques et professionnelles ? A quoi correspondrait un programme pédagogique consistant à inscrire son enfant dans une école éloignée de son domicile qui de surcroît qui n’est pas en mesure d’offrir la fililère générale à partir de la troisième année secondaire ?
    Je constate que beaucoup d’écoles où des places sont encore disponibles n’organisent pas le général au second degré … il serait donc très utile de relativiser le nombre de places réellement disponibles à Bruxelles en filtrant les écoles techniques et professionnelles des autres écoles …
    J’ai demandé moi-même cette information à la Communauté française mais elle m’a été refusée à ce jour … Il m’a été benoitement répondu que le premier degré est commun à toutes les écoles …
    D’avance merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s