Jeunesses nationalistes révolutionnaires : une procédure de dissolution lancée

Publié: 8 juin 2013 par harakathalima dans Europe

Jeunesses nationalistes révolutionnaires : une procédure de dissolution lancée

 Publié le 08.06.2013, 12h43 | Mise à jour : 20h33
Serge Ayoub, 48 ans, alias Batskin, figure de la mouvance skinhead française, a été entendu pendant deux heures par la police vendredi dans le cadre de l'enquête sur la mort de Clément Méric.

Serge Ayoub, 48 ans, alias Batskin, figure de la mouvance skinhead française, a été entendu pendant deux heures par la police vendredi dans le cadre de l’enquête sur la mort de Clément Méric. | Fred Dufour

Trois jours après la mort de Clément Méricmilitant d’extrême-gauche de 18 ans décédé après avoir été frappé lors d’une rixe avec des skinheads à Paris, le Premier ministre a demandé ce samedi à son ministre de l’Intérieur de dissoudre les Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR), un groupuscule d’extrême-droite soupçonné d’être lié à cet homicide. <btn_noimpr>

Manuel Valls a été sommé «d’engager immédiatement» une procédure de dissolution et d’examiner les «conditions dans lesquelles d’autres associations ou groupements de fait pourraient faire l’objet de la même procédure».

La requête de Jean-Marc Ayrault fait suite àl’ouverture d’une information judiciaire pour «homicide volontaire» ce samedi, dans le cadre de laquelle cinq personnes ayant participé à la bagarre de mercredi ont été entendues par un juge d’instruction. Toutes ont affirmé être sympathisantes de Troisième Voie, dont les JNR sont le service d’ordre.

Les JNR «pas impliqués» dans la mort de Clément

Le leader des Jeunesses nationalistes révolutionnaires, Serge Ayoub, a fustigé l’initiative du Premier ministre, assurant qu’elles «ne sont pas impliquées dans l’affaire». Les JNR, «ça n’a pas de statut, pas de structure juridique, ça n’existe pas», a-t-il assuré, pour décourager le ministre de poursuivre son entreprise. «Par pitié, Monsieur Ayrault, soyez à la hauteur. Je sais qu’il est très difficile pour un socialiste d’avoir un peu de cerveau», a lancé M. Ayoub, alias «Batskin», ancien chef des skinheads d’extrême droite parisiens.

Valls : «Nous sommes très déterminés»

Dans son communiqué, le Premier ministre rappelle que «l’agression mortelle dont a été victime Clément Méric le 5 juin a suscité l’indignation légitime du pays. L’ensemble du gouvernement et de la représentation nationale s’est rassemblé pour dénoncer cet acte odieux». Il précise avoir demandé à Manuel Valls «d’examiner les conditions d’application de l’article L. 212-1 du code de la sécurité intérieure issu de la loi du 10 janvier 1936 aux groupuscules d’extrême droite qui provoquent à la haine raciale, antisémite, xénophobe, et homophobe». Jean-Marc Ayrault souligne, comme il l’a fait devant le Parlement, être déterminé à «tailler en pièces, de façon démocratique, sur la base du droit, ces mouvements d’inspiration fasciste et néonazie, qui font tort à la République et qui font tort à la France».

«Nous sommes très déterminés et nous serons même impitoyables à l’égard de ceux qui nient les valeurs de la République, qui portent la haine», a déclaré Manuel Valls en marge d’une visite de soutien au candidat PS à l’élection législative partielle de Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne), prévue le 16 juin. «Ce qu’a dit le procureur (NDLR : de la République de Paris) atteste de la nécessité de cette procédure», a-t-il justifié, et le Premier ministre «m’a demandé d’étudier aussi toutes les autres possibilités» de dissolution d’autres groupes nationalistes.

blibliographie: http://www.leparisien.fr/faits-divers/jeunesses-nationalistes-revolutionnaires-une-procedure-de-dissolution-lancee-08-06-2013-2878385.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s