BELGIQUE • Pas touche à Bruxelles !

Publié: 16 mai 2013 par ghaouatyousra dans Actualités, Belgique
Tags:, , , , ,

 

 

Courrier International

 

Alors comme ça, elle est pas belle, Bruxelles ? L’article de Libération(daté du 14 mai et intitulé « Bruxelles, pas belle ») n’aura pas manqué de faire réagir au plat pays. Le quotidien populaire La Dernière Heure-Les Sports prend carrément la mouche, et consacre son édition du 16 mai à une contre-offensive virulente : un titre, « Paris pourri », dans une typographie imitant celle du quotidien français, et un édito vengeur : « Casse-toi p’tit con ! »

« Oui, Bruxelles est une ville un peu barrée, dotée d’une signalétique d’un autre âge, de trottoirs mouvants, de chantiers perpétuels, d’embouteillages monstres. (…) Oui, Bruxelles souffre de sa situation géostratégique », concède le journal. Oui, Jean Quatremer, le correspondant de Libération a visé « là où ça fait mal ». Mais est-ce une raison suffisante pour signer un Grand Angle partiel et partial ? « Sache, cher Jean Quatremer, qu’en Belgique, on ne tire pas sur une bête blessée », écrit encore l’éditorialiste, avant de conclure : « Franchement, si tu préfères vivre à Berlin ou à Rome (…), casse-toi p’tit con ! »

Et d’ailleurs : « Que reste-t-il de Paris, quand on la regarde comme Libé a vu Bruxelles ? » Non contente de régler ses comptes avec l’auteur de la diatribe, La Dernière Heure en profite pour pointer Paris, capitale de ce grand voisin arrogant, et y a dépêché un envoyé spécial pour en épingler les défauts et laideurs. Bruxelles est bien peu de chose aux côtés de la Ville lumière, note d’entrée de jeu le tabloïd qui n’ignore pas que, « à côté de Libération, cette grande presse, la DH semble bien modeste ». N’empêche : « On ne pouvait laisser notre capitale se faire molester de manière aussi gratuite. »

« Paris, poubelle ville du monde » : ce titre volontairement provocateur surplombe un article plus nuancé. Il ne s’agit pas de rendre œil pour œil, dent pour dent, explique la DH, mais de démontrer « à quel point il est facile de montrer une ville, aussi belle soit-elle, sous son plus mauvais visage, tout en zappant son patrimoine, ses richesses, ses beautés – et,foert, on en a encore ». Car si les artères de Bruxelles sont sales et encombrées, si ses trottoirs sont couverts de cratères, si son urbanisation est parfois chaotique et certains de ses quartiers malfamés, Paris n’est pas en reste.

Publicités
commentaires
  1. estellavaras dit :

    Un peu de patriotisme régional, ça ne fait pas de mal! On en a déjà tellement peu l’occasion! Vive Bruxelles (oh même si, même si). Supers articles en général Yousra! Chouet de t’avoir dans l’équipe! Et merci de faire vivre le projet lorsque les profs sont débordés!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s