Concours pour gagner des armes à feu: Facebook réagit

Publié: 27 avril 2013 par ghaouatyousra dans A contre-courant, Monde, Société
Tags:,

 

 

Les Inrocks

 

Si Facebook s’applique à censurer toute image représentant un sein – ou quelque chose y ressemblant de près ou de loin (comme des genoux) – le réseau social est un peu à la traine question arme à feu. C’est ce que l’on découvre grâce à un article de Vocativ, site d’information participatif, qui a mis la main sur des dizaines de groupes Facebook organisant des concours pour gagner des armes à feu et/ou des munitions. Pour remporter un AR-15, fusil utilisé par Adam Lanza dans la tuerie de l’école Sandy Hook (Connecticut) en décembre dernier et très populaire dans ce type de concours nous apprend Vocativ, rien de plus simple: il suffit souvent juste d’”aimer” le lien du concours, de partager certaines pages, d’installer une application ou encore simplement de cliquer sur un lien renvoyant vers le site du groupe organisant le concours. Et ces concours auraient une fâcheuse tendance à se multiplier : alors que Vocativ n’en a répertorié que neuf en novembre 2012, au moins 36 auraient été organisés au mois d’avril.

Si l’organisation de telles loteries peut choquer, elle ne déroge en rien auxrègles encadrant la promotion de pages sur le réseau social. Cependant, comme le note Facebook, le réseau social “se réserve le droit de rejeter ou de supprimer des pages pour n’importe quelle raison“. Et c’est justement ce qu’il a fait au sujet de ces concours. Comme Vocativ l’explique dans une mise à jour de son article :

“En réponse à l’enquête de Vocativ sur les concours d’armes à feu sur Facebook, le réseau social a supprimé les pages d’au moins cinq groupes ayant offert des armes gratuitement. Au cours de son enquête, Vocativ avait fourni à Facebook plusieurs exemples de concours impliquant des armes à feu sur leur plateforme. Vendredi [19 avril], Facebook a expliqué que ces concours violaient les règles de la compagnie concernant la publicité et que les pages en question avaient donc été supprimées. “Facebook se bat pour créer un environnement sécurisé et basé sur la confiance pour tous nos utilisateurs“, a déclaré Facebook à Vocativ.

Qui veut un A-15 ?

Dans un second article, Vocativ dresse la liste des groupes ayant été supprimés par Facebook. Parmi eux, la page du site AR15news.com, qui n’a été fermée que deux jours. La raison de sa réouverture ? Selon Ben, son administrateur, qui a publié un post sur le sujet sur son site, un employé de Facebook “amoureux de tir et des armes en général”l’aurait contacté afin de réactiver les pages supprimées. “C’était la dernière chose à laquelle je m’attendais. Tout le monde parle tellement de combien Facebook est anti-armes, anti-liberté d’expression, etc. Comment cela pouvait-il arriver ? Au bout de 24 heures environ, j’ai reçu un mail de Facebook m’expliquant exactement pourquoi ma page avait été supprimée et ce que je devais faire pour qu’elle soit à nouveau autorisée. Malheureusement, les autres pages n’ont pas été aussi chanceuses que la mienne.” Ben revient également sur les raisons avancées par Facebook pour expliquer la suppression de sa page :

“1. Je n’avais pas suivi les règles de Facebook concernant l’organisation d’un concours sur une page. En gros, vous ne pouvez pas forcer les gens à utiliser le bouton “J’aime” afin de participer. 2. Vous n’êtes pas autorisés à promouvoir l’utilisation/la vente d’armes, d’armes à feu, d’explosifs. Notre récent concours pour gagner un fusil allait à l’encontre de cette règle.”

Ayant retiré “tout contenu offensant“, Ben a pu récupérer sa page, pour sa plus grande joie puisque, comme il l’explique dans le titre de son article, il a “failli perdre deux années de travail acharné” avec cette fermeture.

Autre page supprimée : celle de Pittsburgh Tactical Firearm, administrée par un certain Erik Lowry, propriétaire de la boutique du même nom à Keesport, en Pennsylvanie. Dans une interview à Wtaetv, une chaîne de tv locale de Pittsburgh, filiale de ABC, Erik Lowry explique avec un claquement de doigt : “nous n’avons pas eu d’avertissement. Ça [la page – ndlr] avait juste disparu”.

Pour lui, ces fermetures de groupes sont la conséquence de mauvaises informations circulant sur les concours. Il précise : “les gens pensaient que s’ils gagnaient, je leur enverrais une arme chez eux. Mais ça ne marche pas comme ça. Si vous gagnez une arme à feu, vous devez venir au magasin, où nous vérifions vos antécédents, puis vous ressortez avec votre arme“. Lowry affirme que la fermeture de cette page a fait perdre à son entreprise “des centaines voire des milliers de dollars de revenus“. Depuis la suppression de sa page Facebook, il organise sa promotion sur celle de sa sœur, Miss Pittsburgh Tactical.

Ce n’est pas la première fois que Lowry fait parler de lui. En plein débat sur le port d”armes aux États-Unis suite à la tuerie de Sandy Hook, le vendeur avait organisé sur la page Facebook de sa boutique un concours pour gagner un AR-15, 1000 cartouches et un chargeur pouvant en stocker trente. Deux jours après le massacre, il se vantait sur la radio locale KDKA d’avoir écoulé 95% de son stock d’armes, et affirmait : “les citoyens devraient être assez armés pour pouvoir se défendre contre un gouvernement tyrannique. Dans ce cas, ils devraient pouvoir posséder le même type d’armes à feu que les militaires“.

Selon Vocativ, Erik Lowry se serait montré un poil menaçant envers le site d’informations sur Facebook, postant en commentaire : “Vous avez énervé un paquet de gens. Je serais prudent si j’étais vous“. Toujours selon Vocativ,  il aurait affirmé dans un deuxième post que son premier commentaire “n’était pas une menace”, ajoutant : “je vous donne juste un conseil“.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s